EDITO DE JANVIER 2020

Si nous décidions ensemble de faire de 2020 une année de progrès social ? Pour cela, il y a besoin de poursuivre sur la lancée de fin 2019 début 2020 : se rassembler de plus en plus nombreux dans les actions, pour obtenir de Macron et le gouvernement qu’ils entendent la colère, la souffrance des jeunes, des salarié.e.s, des retraité.e.s qui en ont assez d’être méprisé.e.s. comme en témoigne la décision du gouvernement de ne pas donner de coup de pouce au SMIC. Une augmentation significative du SMIC entraînerait un relèvement général des salaires, et au passage donc, une hausse mécanique des cotisations, de quoi alimenter le financement des retraites et permettre aux salariés de vivre mieux.

Assez d’être sacrifié.e.s pour satisfaire l’appétit financier de ceux qui viennent encore d’empocher 320 milliards d’€ sur le dos des travailleurs, (somme exonérée de toutes cotisations), d’où cette nouvelle attaque contre les retraites, la mise à mal de notre protection sociale solidaire.

Pas le hasard donc si l’article 64 du projet de réforme appelle le secteur de l’assurance à se mobiliser pour renforcer l’attractivité des plans d’épargne de retraite privée. Au grand plaisir des marchés financiers et leur relais bancaire et assurantiel qui exigent depuis des années de s’accaparer l’épargne aujourd’hui socialisée.

Malgré la tentative du gouvernement et d’une majorité de médias de décrédibiliser le mouvement en le réduisant à une bataille pour préserver les régimes spéciaux, l’opinion n’est pas dupe et sait bien que tout le monde a à perdre avec ce projet rétrograde, d’où le rejet majoritaire et le soutien massif à l’action.

Cette lutte oppose l’intérêt des puissances d’argent à celui des travailleurs du public et du privé. Elle aura des conséquences pour l’avenir car les grands enjeux de la rémunération du travail, sa durée, l’égalité, la pénibilité, l’enseignement, la formation, la santé…sont ici posés.

Soyons de plus en plus nombreux à faire entendre les propositions de partage des richesses pour financer le progrès social.

Saisissons-nous de toutes les occasions qui se présenteront durant cette nouvelle année pour que triomphent les valeurs de solidarité, de vivre ensemble et de paix.

Bonne et heureuse année à toutes et tous

LOIC BERTHON
Secrétaire général

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.