ÉDITO JUIN 2021 N°153

À l’aube des vacances, après avoir vécu une période complexe, chacun espère retrouver une liberté.
Pour autant, la situation sociale, économique et politique reste inchangée. Les idées d’extrême droite et le racisme montent en puissance. Opposer les peuples, diviser les travailleurs, telles sont les armes de ceux qui veulent détourner les travailleurs des véritables causes de la crise sociale : privatisation des services publics, destruction de notre système de protection sociale, augmentation des dividendes versés aux actionnaires…
Si les soignants ont bénéficié d’un train de mesures, très loin des revendications des personnels, les attaques du gouvernement et du patronat contre les premiers de corvées continuent et s’amplifient : réforme de l’assurance-chômage, loi de transformation de la Fonction publique.
Plus que jamais, cette crise démontre l’urgence de se mobiliser et de porter les revendications des salariés, des retraités en s’appuyant sur les campagnes CGT : salaire, emploi, 32 heures, 10% dans la Fonction publique.
Les différentes initiatives qui rassemblent au delà des syndicats, font résonner la détermination d’en finir avec le monde d’avant et l’ambition de mener des combats pour gagner de nouvelles avancées sociales.
Toutes et tous, retrouvons-nous rapidement dans les luttes à venir.

BERTHON Loïc

Secrétaire Général de l’UD CGT 58

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.