ÉDITO SEPTEMBRE 2021 N°154

On découvre des milliers de milliards de dollars planqués dans des paradis fiscaux. Des personnalités politiques, des grands dirigeants d’entreprises sont pris la main dans le pot de confiture alors même qu’ils nous demandent de se serrer la ceinture.

Depuis 13 ans, les scandales se succèdent. Si l’on calculait le montant de l’argent volé aux états, aux peuples et aux salariés, bon nombre de problèmes dans le monde pourrait être résolus : l’éradication de la malnutrition, le développement de l’éducation, l’augmentation des salaires et des pensions, le droit à la retraite avec des conditions décentes et non considérés comme des parias.
S’ajoutent bien évidemment les bénéfices des 37 entreprises françaises les plus importantes qui ont dégagé 57 milliards d’euros de bénéfice sur le premier semestre 2021.
Quid du partage des richesses avec ceux qui les produisent par leur travail.
Nous avons réellement besoin d’un plan de rupture avec ces politiques capitalistes menées depuis des années.

A quelques mois des élections présidentielles, ne tombons pas dans de faux débats telles que l’insécurité, l’immigration, alors que la principale préoccupation des Français est le pouvoir d’achat. La CGT entend mener une bataille des idées à rebours des politiques actuelles notamment en portant la question de la réduction du temps de travail et la revalorisation des salaires, des pensions et minimas sociaux ainsi qu’en faveur d’une transition écologique et sociale juste.

Ensemble, par la mobilisation, défendons nos droits, conquérons et construisons un monde plus juste.

CROES Marlène

Membre du collectif animation de l’UD CGT 58

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.